Guide

Comprendre les diagnostics immobiliers

Diagnostics immobiliers : à quoi ça sert ?

Pour vendre ou louer un bien...

Diagnostics immobiliers : à quoi ça sert ?

Pour vendre ou louer un bien immobilier, il est nécessaire de réaliser des diagnostics immobiliers. Ils permettent d’informer l’acquéreur ou le locataire de l’état de votre bien ainsi que de ses caractéristiques.
Une fois réalisés, ils doivent impérativement être annexés à la promesse de vente ou au bail, dans un Dossier de Diagnostic Technique (DDT) spécifique.

Pour toute vente ou locationquatre diagnostics sont obligatoires :  

  • diagnostic de performance énergétique (DPE)
  • état des risques et pollutions (ERP)
  • loi Carrez : mesure des surfaces privatives d’un bien
  • loi Boutin : mesure de la surface habitable d’un bien à louer


Selon l’année de construction du bien, la législation impose des diagnostics supplémentaires :

  • état de l’installation électrique si votre bien a plus de 15 ans
  • état de l’installation de gaz si votre bien a plus de 15 ans
  • présence ou absence d’amiante
  • risque d’exposition au plomb


Selon la situation géographique, la législation impose également les diagnostics suivants :

  • état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT)
  • présence ou non de termites


Les durées de validité pour chaque diagnostic ne sont pas identiques :

6 mois  1 an 3 ans 10 ans Illimité
  • état des risques naturels, miniers et technologiques
  • état de présence ou non de termites

  • plomb (si diagnostic positif)

  • électricité
  • gaz
  • amiante (si détectée lors du diagnostic)

  • diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

  • loi Carrez (sauf si modification du lot ou du règlement de copropriété)
  • loi Boutin (sauf si modification du bien induisant une modification de la superficie)
  • plomb (si diagnostic négatif)

Ces diagnostics doivent être réalisés par un organisme accrédité indépendant et sont à la charge du vendeur ou bailleur. Tout diagnostiqueur doit être en mesure de présenter sa certification et prouver que la société qu’il représente possède une responsabilité civile.


Bon à savoir : pour la vente d’un bien, s’il manque des diagnostics ou s’ils sont erronés, l’acquéreur peut engager des poursuites à l’encontre du vendeur pour vices cachés, ce qui peut entraîner l’annulation de la vente, voire la restitution d’une partie du prix de vente.


Pour faciliter vos démarches, notre partenaire vous propose des diagnostics certifiés par un professionnel à un tarif préférentiel sur Le Kiosque à Services.

L'équipe du Kiosque à Services

Découvrez les offres de nos partenaires